L'obione? Késako? Juste le deuxième paquet végétal qui accompagnait l'aster maritime dans le colis des Produits de la baie de Somme. Plus précisemment, l'obione est un arbuste vivant dans les prés-salés et donnant de petites fleurs jaunes en été (dixit Wikipédia), on mange les feuilles qui ressemble à ceci :

DSC_0778-001

 

Plus douce que l'aster maritime, son goût est moins prononcé, elle possède même un arrière goût de noisette qui n'est pas désagréable, sans oublier sa saveur iodée propres aux végétaux maritimes. Donc encore une belle découverte ! Je l'ai (pour l'instant), cuisinée de deux manières : dans un velouté (recette qui suit), et en papillote avec de la sole (recette à venir). Dans les deux cas ce végétale a prouvé qu'il avait sa place dans nos assiettes ! Les feuilles qui paraissent épaisses sur la photo s'attendrissent à la cuisson, en revanche, c'est un peu long à préparer car j'ai enlevé chaque tige, franchement je ne sais pas si ce travail est nécessaire.......

Ingrédients pour 4 personnes :

-200 gr de haricots blancs secs

-200 gr d'obione

-1,5 litre de bouillon de légumes

-1 oignon

-huile d'olive

-sel, poivre

DSC_0741-001

 

-La veille, faire tremper les haricots (pendant 8 à 10 heures) dans de l'eau froide.

-Laver l'obione et détacher les feuilles des tiges pour ne garder que les feuilles.

-Eplucher et émincer l'oignon.

-Dans une cocotte, faire chauffer un peu d'huile d'olive, y faire revenir l'oignon sans coloration, ajouter les haricots blancs, remuer et laisser cuire 5 minutes.

-Ajouter les bouillon de légumes, porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter 30 minutes.

-Ajouter l'obione et prolonger la cuisson pendant 15 minutes.

-Mixer très finement (il restera quelques "morceaux", il est possible de la passer avant de servir).

-Rectifier l'assaisonnement et servir chaud.

DSC_0750-001